Investissement

Comment souscrire des parts de SCPI ?

Les sociétés civiles de placement immobilier représentent aujourd’hui un moyen d’investissement qui attire de nombreux volontaires. Pour intégrer le cercle des investisseurs en SCPI, vous devez souscrire aux parts de ces entreprises. Comment souscrire des parts de SCPI ? La réponse se trouve ici.

Par paiement comptant

Si vous disposez de la liquidité sur vous, vous pouvez facilement disposer de parts dans une SCPI. En premier, vous devez vous rapprocher d’un spécialiste d’une telle transaction. Il peut s’agir de votre banquier, de votre conseiller en gestion de patrimoine, d’une société de gestion ou même d’un site internet.

Lire également : Quel investissement locatif immobilier choisir ?

Le prix de la part varie suivant le rendement de l’entreprise et du contexte d’acquisition. Vous pouvez par exemple, déboursez quelques centaines d’euros ou même des milliers d’euros.

Cet achat se fait souvent de manière simple et en quelques minutes. Vous aurez cependant à patienter un ou deux trimestres avant de jouir de premiers fruits de votre investissement.

A lire aussi : Comment faire une simulation de crédit ?

De plus, cette opération ne peut se faire que lors de la création d’une SCPI ou d’une augmentation du capital d’une telle entreprise.

Faites une bonne étude de la politique d’investissement de la société avant d’y investir. Cela vous évitera de perdre.

Souscription par emprunt

Peut-être qu’à force de parler des SCPI, vous avez décidé d’y investir. Malheureusement, voilà qu’une opportunité d’achat de parts se présente pendant que vous n’avez pas d’argent. Même dans ces conditions, vous pouvez investir dans une SCPI.

Il faudra utiliser un emprunt pour acheter les parts à crédit. Une telle méthode présente l’avantage de vous créer une source de revenus sans un véritable effort de votre part.

En pratique, le prêt sera remboursé en partie grâce aux revenus fonciers. Vos sources d’entrées imposables serviront à payer l’intérêt du crédit. Avec les banques, vous pouvez faire un prêt immobilier classique ou demander un crédit à la consommation affecté.

La dernière option nécessite de prouver que les fonds ont servi pour un tel projet pour bénéficier d’avantages fiscaux. Au-delà de tous les avantages, il existe toujours le risque que la SCPI fasse faillite. Ne l’oubliez pas.

Souscription par rachat de parts

Il est possible qu’un investisseur se retrouve dans le besoin de liquidité. Dans ce cas, il mettra une partie ou l’ensemble de ses parts de SCPI en vente. Cela représente pour vous une opportunité, car la valeur marchande sera plus réduite.

En effet, une telle transaction se fait sur le marché secondaire ou par un accord de gré à gré pour toute SCPI à capital fixe.

Le fait de prendre par le marché secondaire vous dispense du paiement de certains frais. Le bémol, c’est que le nombre de parts est souvent réduit.