Actu

Quel est le bon taux de rentabilité locative ?

Le rendement locatif est une mesure importante pour réaliser tout type d’investissement locatif. Les rendements locatifs ne sont qu’un des nombreux indicateurs utilisés pour estimer la performance future des investissements locatifs. Bien qu’il n’y ait pas de règle officielle, les investisseurs immobiliers semblent s’accorder à dire que les bons rendements locatifs varient entre 5% et 10%.

Quel est le meilleur taux de rentabilité locative ?

Il est important de se rappeler que les performances annoncées ne garantissent pas grand-chose. Cependant, selon l’utilisation du bien, un rendement locatif de 5% à 10% est généralement considéré comme bon. L’estimation des rendements attendus aide à atteindre cet objectif. Cependant, vous ne devriez pas vous focaliser sur ces chiffres au point de compromettre la qualité de votre investissement. De bons rendements vous permettent d’atteindre vos objectifs de placement tout en minimisant les risques et en ne dépensant pas votre épargne.

A lire en complément : Tout savoir sur les impôts fonciers 

Un bien qui est utilisé toute l’année et qui rapporte 5% est un meilleur investissement qu’un bien difficile à louer mais qui promet 10%. Les rendements locatifs minimaux pour les propriétés varient de 2% à 7%. Cependant, ces prix ne sont pas garantis et peuvent varier selon la propriété, l’emplacement et les caractéristiques.

Le bon taux de rentabilité locative n’est pas standard

La rentabilité locative peut varier selon la localisation du bien, le prix d’achat, le niveau des charges, le loyer pratiqué, etc. C’est la raison pour laquelle il n’existe pas de réponse unique à la question de savoir quel est le bon taux de rentabilité locative.

A voir aussi : La crise énergétique : quelles sont les solutions pour les grandes entreprises ?

Par exemple, la rentabilité locative peut être plus faible dans les très grandes zones urbaines. Notamment si le marché immobilier est tendu et les prix de l’immobilier élevés. Toutefois, cette rentabilité moindre peut être compensée par la certitude que le bien peut être loué à tout moment en raison de la forte demande locative. La vacance locative peut avoir un impact significatif sur le rendement locatif annuel d’un investissement locatif. Notamment lorsqu’un bien n’est pas occupé et que le loyer n’est pas perçu pendant plusieurs mois.

En conclusion, pour calculer le rendement d’un investissement locatif, vous devez connaître tous les loyers générés par l’investissement ainsi que le montant exact de l’investissement et les frais payés. Ainsi, une fois que vous avez décidé d’acheter, il est trop tôt pour parler de retour sur investissement. Un bon retour sur investissement dépend de l’emplacement et du type de propriété. Cependant, l’objectif se situe entre 5 % et 7 %. En fait, ce ratio vous donne une idée du rendement de votre argent par rapport aux autres possibilités d’investissement.