Actu

Les tendances du marché immobilier en 2021

tendances du marché immobilier en 2021

Le marché immobilier est un secteur dynamique et en constante évolution. Il est influencé par de nombreux facteurs économiques, sociaux, environnementaux et politiques. Quelles sont les tendances du marché immobilier en 2021 ? Quelles sont les villes les plus attractives ? Quels sont les impacts de la crise sanitaire sur les prix, les transactions et la fréquentation ? Éléments de réponse.

La hausse des prix de l’immobilier se poursuit en 2021

Selon le baromètre LPI-SeLoger, le prix moyen du mètre carré en France a atteint 3 786 euros en mars 2021. Cela sous-entend une hausse de 5,9 % sur un an. Cette augmentation concerne aussi bien les appartements (+6 %) que les maisons (+5,7 %). Les prix de l’immobilier sont tirés vers le haut par la forte demande et la pénurie de l’offre, notamment dans les grandes villes.

A découvrir également : Est-ce le moment de vendre ?

Paris reste la ville la plus onéreuse de France. Elle affiche en réalité un prix moyen de 11 006 euros le mètre carré, en hausse de 3,9 % sur un an. Cependant, d’autres villes affichent des hausses plus importantes, comme Lyon (+10,8 %), Bordeaux (+9,9 %), Nantes (+9,4 %) ou Rennes (+8,8 %). Ces villes bénéficient de leur attractivité économique, culturelle et universitaire, ainsi que de leur qualité de vie.

Le marché immobilier résiste à la crise sanitaire

Bien que la crise sanitaire et les mesures de confinement subsistent, le marché immobilier a montré une bonne résistance en 2020-2021. Selon les Notaires de France, il y a eu 1 024 000 transactions de logements anciens en France métropolitaine en 2020. Une baisse de seulement 4 % par rapport à 2019, qui avait été une année record.

Lire également : Placement 100 000 euros : quel investissement pour 100 000 euros en 2020 ?

Le premier trimestre 2020 avait été très dynamique, avant que le marché ne soit ralenti par le premier confinement. Le marché a ensuite repris des couleurs au second semestre, grâce à la reprise de l’activité économique et au maintien des visites immobilières.

Le début de l’année 2021 a été marqué par un regain de fréquentation des sites immobiliers et une augmentation des demandes de crédit. Selon le baromètre Meilleurtaux.com, le nombre de demandes de crédit immobilier a augmenté de 20 % en janvier 2021 par rapport à janvier 2020. Les taux d’intérêt restent très bas, autour de 1 % en moyenne sur 20 ans. Les conditions d’octroi se sont assouplies depuis le début de l’année. Cela s’est manifesté par un relèvement du taux d’endettement maximal à 35 % et un allongement de la durée maximale à 27 ans.

Les nouvelles aspirations des acheteurs immobiliers

tendances du marché immobilier en 2021

La crise sanitaire a eu un impact sur les comportements et les attentes des acheteurs immobiliers. Selon une étude réalisée par OpinionWay pour Artémis Courtage, 71 % des Français ont changé leur projet immobilier à cause de la crise. Parmi eux, 40 % souhaitent acheter plus grand, 39 % souhaitent acheter avec un extérieur (jardin, terrasse ou balcon) et 36 % souhaitent acheter dans une ville moins dense.

Ces nouvelles aspirations se traduisent par un regain d’intérêt pour les maisons individuelles et pour les zones périurbaines ou rurales. Selon les Notaires de France, la part des maisons dans les transactions a augmenté de 2 points en 2020, passant de 34 % à 36 %. La tendance s’est poursuivie en 2021. Les ventes ont progressé plus vite dans les zones rurales (+2 %) que dans les zones urbaines (-5 %). Les acheteurs sont à la recherche d’espace, de verdure et de tranquillité.

Une baisse des taux d’intérêt et changement dans les préférences

Les taux d’intérêt sur les crédits immobiliers ont atteint des niveaux historiquement bas en 2020 et continuent de baisser en 2021. Cela a permis à de nombreux Français de devenir propriétaires de leur maison ou de leur appartement à des taux d’intérêt avantageux. Cette tendance devrait se poursuivre pendant toute l’année, ce qui contribuera à stimuler les transactions immobilières.

La crise sanitaire a entraîné un changement dans les préférences des acheteurs de logements. Les Français recherchent désormais des maisons avec des espaces extérieurs, tels que des jardins ou des terrasses. Ceux-ci cherchent à profiter de l’extérieur sans quitter leur domicile. Cette tendance restera ainsi jusqu’à la fin de l’année 2021. En effet, de plus en plus de personnes cherchent à s’installer dans des logements avec des espaces extérieurs.

La crise sanitaire a également entraîné une augmentation de la demande pour les maisons de campagne. Les Français cherchent à s’installer dans des zones plus éloignées des zones urbaines pour profiter d’un environnement plus calme et spacieux. C’est donc une tendance de l’année 2021 qui devrait se poursuivre.