Financement

Quel délai pour offre de prêt ?

L’offre de prêt est une convention légale qui retrace les obligations des parties appelées à la signer : celles du prêteur et celles de l’emprunteur. Lorsqu’elle est formulée et envoyée au souscripteur, ce dernier doit respecter un délai. Découvrez-le ici.

Quel délai respecter pour la formulation de l’offre de prêt ?

Le délai de l’offre dépend des établissements qui proposent leur service. En général, l’emprunteur patiente deux mois pour recevoir une offre de la part d’une banque.

Lire également : Quel remboursement pour un prêt de 150 000 euros ?

Deux raisons justifient cette longue attente. Avant la formulation, le dossier du client est étudié minutieusement pour déterminer sa solvabilité. Le nombre des profils en cours de traitement détermine aussi la période d’envoi de l’offre.

Pour obtenir rapidement une proposition afin de réaliser un projet urgent, il est conseillé d’effectuer les demandes en ligne. L’expérience a prouvé que les banques en ligne réagissent promptement.

A lire en complément : Quel délai compter entre une offre de prêt et la signature d’un acte définitif ?

Offre de prêt : délai d’acceptation et d’envoi

Préalablement, votre dossier est étudié et une formulation vous parvient en deux mois maximum. Cette dernière est valide pour 30 jours. Lorsqu’elle est échue, l’offre de prêt ne tient plus. Vous devez faire une nouvelle demande et patienter à nouveau deux mois pour espérer une réponse.

Dès que vous recevez l’offre par courrier avec un accusé de réception, vous disposez de 10 jours calendaires pour prendre connaissance de son contenu. Quel est l’impact du crédit sur votre santé financière ? Quelle est l’échéance de paiement ? Pendant les 10 jours, vous prenez connaissance de tous ces aspects.

À compter du 11e jour, vous pouvez envoyer une réponse à l’établissement prêteur. Il est important de préciser qu’une réponse envoyée avant le 11e jour est invalide. Le cas échéant, vous devez reprendre toute la procédure de prêt. Soyez donc vigilant !

Quoi examiner avant de répondre à l’institution de crédit ?

Il est primordial de vérifier ligne par ligne les informations contenues dans l’offre de prêt que vous recevez. Après acceptation et signature, vous êtes juridiquement engagé.

La proposition de contrat doit renseigner vos informations personnelles ainsi que celles de la banque qui vous propose le crédit. Elle doit aussi indiquer la nature du crédit, s’il s’agit d’un PTZ par exemple. L’offre signée doit préciser le capital du crédit ainsi que l’objet du prêt.

En outre, le contrat de crédit doit indiquer la date du versement du capital global. Par ailleurs, vous devez vérifier si vous êtes protégé par une assurance. Bien sûr, une offre sérieuse doit détailler sur un tableau d’amortissement les mensualités ainsi que les intérêts à payer.

L’acceptation est valide pour quatre mois. La signature du contrat de prêt et le déblocage du capital interviennent dans cette période.