Immo

Comment procéder pour vendre un terrain de particulier à particulier ?

La vente de terrain entre particulier est devenue une pratique courante. En effet, elle a pris de l’ampleur en raison de la commission trop onéreuse que perçoit les agents immobiliers. Ainsi, si vous souhaitez vendre votre parcelle, vous devez le faire dans les règles de l’art. Découvrez ici, comment procéder pour vendre un terrain de particulier à particulier.

Quels sont les prérequis de la vente de terrain de particulier à particulier ?

Avant d’entamer le processus de vente de tout bien matériel, il est nécessaire d’en savoir le plus possible sur ce dernier. Dans le cas présent, puisqu’il s’agit d’une parcelle, et que vous êtes peut-être à votre premier coup d’essai, il est préférable que vous vous mettiez dans la peau d’un professionnel. En savoir plus par exemple, vous permettra d’être plus crédible aux yeux de l’acquéreur. De ce fait, vous devez mener une série d’action qui va vous permettre d’être aguerri pour l’occasion.

Lire également : Quel document pour une division de terrain ?

Se renseigner à la mairie

Dans un premier temps vous devez vous rendre à la marie dans l’intention de consulter le plan local d’urbanisme. Cette démarche va vous permettre d’obtenir deux informations cruciales. La première information va vous aider à savoir si le terrain peut être vendu. La seconde permettra de savoir s’il est possible de construire un bâtiment sur ce domaine. Comme vous l’aurez compris ce sont des informations importantes qu’il faudra communiquer à vos potentiels acheteurs. Ainsi, il est primordial que vous consultiez un plan mis à jour.

Faire appel à un géomètre

Du moment où vous souhaitez vendre une simple parcelle, il n’est pas nécessaire de faire appel à un géomètre. Toutefois, s’il s’agit d’un cas particulier comme vendre une partie d’un domaine alors, il est nécessaire de recourir à l’aide d’un géomètre. Son rôle ici sera de délimiter les dimensions de la partie du domaine à vendre. Mais avant de le faire, ce dernier devra faire au préalable une déclaration à la marie pour notifier que votre domaine sera morcelé en lot. Par la suite, il se chargera de vous proposer un plan clair de votre domaine morcelé. Au cas où votre parcelle serait entourée par d’autres appartenant à des tiers, le géomètre vous fera signer un procès-verbal de bornage.

Lire également : Est-il possible de perdre de l’argent avec une SCPI ?

Fixer le de votre terrain

Maintenant que vous avez une idée claire des dimensions de votre parcelle, vous pouvez à présent chercher à connaitre sa valeur. Ainsi, vous pouvez vous rendre auprès d’un expert afin qu’il vous donne la valeur de votre terrain. Vous pouvez par exemple solliciter l’aide d’un notaire où d’un agent immobilier ou encore d’un expert foncier. Suite à cette estimation, vous pouvez fixer votre prix.

Comment réussir la vente de terrain entre particulier ?

Une fois que vous avez fini les prérequis, vous pouvez à présent procéder à la vente de votre terrain. Cependant, vous devez suivre un cheminement précis.

Faire une annonce

De prime abord, vous devriez faire une annonce à propos de la vente de votre parcelle. Donnez le plus de détails sur la parcelle. Vous devez par exemple, donner ses caractéristiques, c’est-à-dire ses dimensions, et son emplacement. Enfin, n’oubliez pas d’inclure dans l’annonce vos coordonnées afin d’être joint par un éventuel acheteur.

Gérer les différentes modalités

Dès qu’un particulier sera intéressé par votre offre, il vous enverra une offre d’achat. Si les prix concordent alors, vous devez vous rendre chez un notaire afin de conclure la vente. Néanmoins, deux possibilités s’offrent à vous au cas où l’offre de l’acheteur serait inférieure à votre prix. Si le prix d’achat est inférieur à votre prix de vente, et que se dernier correspond à l’intervalle de prix dans laquelle se trouve votre bien, vous pouvez signer un compromis ou une promesse de vente. Si le prix est plus bas, faites un compromis au particulier afin de trouver un accord.

Finaliser la vente

En cas d’accord financier entre votre acheteur et vous, vous pouvez finaliser la vente. Ainsi, vous devez établir un acte de vente que vous devez signer en présence d’un notaire. Légalement, ce document sert à faire le transfert de propriété du vendeur à l’acheteur. Ensuite, il déclenche le processus de versement du montant convenu par les deux parties. Le versement devra se faire dans les 8 jours qui suivent la signature de l’acte de vente.