Actu

Guide pour choisir une assurance crédit immobilier

L’assurance crédit immobilier est un élément essentiel dans le processus d’achat d’un bien immobilier. Elle permet de protéger l’emprunteur et la banque en cas de défaillance de paiement des mensualités du prêt immobilier. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects à prendre en compte pour choisir la meilleure assurance crédit immobilier adaptée à votre situation.

Analyse de vos besoins en matière d’assurance emprunteur

Avant de souscrire à une assurance crédit immobilier, il est nécessaire d’évaluer vos besoins afin de déterminer quel type de garanties est le mieux adapté à votre profil. Pour cela, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

A découvrir également : Est-ce le moment de vendre ?

  • Quelle est ma situation financière actuelle ? Quels sont mes revenus ? Mes charges ?
  • Quel est mon état de santé général ? Ai-je des antécédents médicaux ou des problèmes de santé chroniques ?
  • Quelle est ma situation professionnelle ? Suis-je en CDI ? En CDD ? Indépendant ?
  • Quel niveau de garantie souhaite-je obtenir pour me protéger moi-même et ma famille en cas de défaillance de paiement ?

Une fois que vous avez fait le point sur vos besoins, vous pouvez commencer à comparer les différentes offres d’assurance crédit immobilier proposées par les assureurs. C’est important pour votre choix d’assurance crédit immobilier.

Lire également : Construire de manière écologique pour des économies d'énergie durables dans l'immobilier

Comparaison des garanties des assurances emprunteur

Il existe plusieurs types de garanties que vous pouvez choisir pour votre assurance emprunteur. Voici les principales :

La garantie décès et ptia (perte totale et irréversible d’autonomie)

Cette garantie est la base de toute assurance crédit immobilier. Elle couvre le remboursement du capital restant dû en cas de décès ou de perte totale d’autonomie de l’emprunteur.

La garantie incapacité de travail et invalidité

Cette garantie prend en charge le remboursement des mensualités en cas d’incapacité temporaire ou permanente de l’emprunteur à exercer son activité professionnelle, suite à un accident ou une maladie. Plusieurs niveaux de garantie peuvent être proposés en fonction du taux d’invalidité : ITT (Incapacité Temporaire de Travail), IPT (Invalidité Permanente Totale) ou IPP (Invalidité Permanente Partielle).

La garantie chômage

Elle couvre le remboursement des mensualités en cas de perte involontaire d’emploi de l’emprunteur. Cette garantie est généralement facultative et nécessite souvent une cotisation supplémentaire. De plus, elle peut s’avérer utile notamment lorsque l’emploi de l’un des conjoints présente un risque de précarité particulier.

Pour bien choisir votre assurance crédit immobilier, il est donc essentiel de comparer les différentes garanties proposées par les assureurs afin de sélectionner celles qui conviennent le mieux à votre situation.

Vérification des exclusions de garanties

Une fois que vous avez identifié les garanties dont vous avez besoin, il est primordial de vérifier les éventuelles exclusions de garantie. En effet, certaines situations ou maladies pourraient ne pas être couvertes par l’assurance emprunteur. Parmi les principales exclusions de garanties, on peut citer :

  • Les sports à risques et certaines activités professionnelles jugées dangereuses
  • Les antécédents médicaux, les maladies chroniques et les problèmes de santé existants
  • Les événements survenus durant une période de carence déterminée par le contrat d’assurance

N’hésitez pas à demander à votre conseiller si ces exclusions peuvent être levées en fonction du niveau de risque que vous présentez ou moyennant une surprime.

Négociation du coût de l’assurance crédit immobilier

Le coût de l’assurance emprunteur peut représenter une part significative du budget global du prêt immobilier. Il est donc important de comparer les tarifs proposés par les différents assureurs afin de trouver la meilleure offre. Plusieurs éléments influent sur le coût de l’assurance crédit immobilier :

  • Le montant du capital assuré
  • La durée du prêt immobilier
  • L’âge et l’état de santé de l’emprunteur
  • Les garanties choisies et les exclusions de garantie

N’hésitez pas à négocier le coût de l’assurance avec votre assureur ou votre banque, notamment si vous présentez un profil moins risqué.

Conclusion : suivi et renégociation de votre assurance crédit immobilier

Même après avoir souscrit à une assurance crédit immobilier, il est conseillé de la réévaluer régulièrement afin de vérifier qu’elle correspond toujours à vos besoins. En effet, vos besoins peuvent évoluer en fonction des changements dans votre vie (naissance d’un enfant, évolution professionnelle, etc.). De plus, vous pouvez également envisager de faire jouer la concurrence pour trouver des offres plus avantageuses. N’oubliez pas que depuis la loi Hamon et la loi Sapin 2, vous avez la possibilité de résilier et changer d’assurance emprunteur chaque année sans frais supplémentaires.