Actu

Dans quels cas le leasing immobilier est avantageux ?

Grâce au leasing immobilier, vous avez la possibilité de devenir propriétaire du bien immobilier en question. Le contrat de leasing doit être rédigé par un notaire. Pendant un certain temps, le locataire verse une sorte d’avance sur le prix de vente au propriétaire du logement. A la fin du contrat de location, le locataire peut acheter le logement. 

Le fonctionnement du leasing immobilier

Vous pouvez opter pour le leasing si vous souhaitez acquérir le logement lorsque le contrat de location est terminé. Le leasing immobilier ne s’applique pas uniquement aux maisons individuelles. Vous pouvez l’utiliser pour acheter un appartement dans un immeuble collectif. Ce principe est souvent proposé aux occupants des HLM (habitation à loyer modéré) pour que ces derniers puissent jouir du titre de propriétaire. 

A lire également : Annulation préavis de logement : démarches et conseils pratiques

Ceci dit, la mise en place du leasing modéré a pour objectif de permettre à tout le monde, notamment les personnes à revenus modestes, d’acquérir un bien immobilier. En effet, ce type contrat vous permet d’acheter progressivement un bien immobilier sans que vous n’ayez besoin de disposer dès le départ la somme d’argent équivalente à son prix de vente. Avec ce principe, vous n’êtes pas non plus obligés de souscrire un crédit immobilier. Ce qui est très avantageux pour les jeunes ménages entrant dans la vie active, notamment ceux qui ne remplissent pas les critères en matière de revenus pour avoir accès à des crédits immobiliers. L’accédant à la propriété n’aura qu’à verser 5 % seulement du prix du bien immobilier au moment de la signature du contrat leasing. 

La redevance annuelle versée par le locataire comprend ainsi le versement en contrepartie de l’occupation du logement. L’autre partie de la redevance correspond au paiement du prix d’achat de la résidence. Appelé également « fraction acquisitive », le montant total de cette partie de la redevance sera déduit du prix d’achat du logement à la fin du contrat de leasing. Il suffit de cliquer ici maintenant pour s’informer un peu plus sur le fonctionnement du leasing immobilier. 

A voir aussi : Quels sont les principaux avantages de l'investissement immobilier ?

Les termes du contrat de leasing immobilier

A l’issue du contrat de leasing immobilier, l’occupant du logement a le choix de l’acheter ou non. De son côté, le propriétaire n’est pas autorisé à renoncer à la vente du bien immobilier. Si l’occupant décide d’acquérir le bien, il doit payer la totalité du prix de la vente après avoir déduit la « fraction acquisitive ». Dans le cas contraire, le propriétaire doit restituer cette dernière à l’occupant. Celui-ci a trois mois pour quitter les lieux. Toutefois, les deux parties peuvent convenir d’une prolongation de l’occupation de logement, cette fois-ci sous forme de contrat de location. Dans ce cas, le propriétaire à le droit d’être indemnisé à condition que cette dernière ne dépasse pas 1 % du prix de vente du bien en question

Dans le contrat de leasing, doivent être indiqués : 

  • La description du bien immobilier
  • Le prix de vente du bien
  • Les modalités de paiement
  • La date de début de la période de jouissance
  • Le délai pour acquérir le bien
  • Etc. 

Y sont aussi mentionnés les conditions en cas de résiliation anticipée, les indemnités qui s’en suivent, les garanties, les charges éventuelles, etc. 

 

 

Les critères de sélection pour choisir le leasing immobilier

Pour sélectionner le leasing immobilier, il faut prendre en considération plusieurs critères. Il faut tenir compte de la durée du contrat et des frais associés. Les contrats de leasing immobilier sont généralement conclus pour une période allant de 5 à 20 ans, avec une option d’achat à l’expiration du contrat.

Il faut des clauses relatives aux travaux à effectuer pendant la durée du contrat ou encore des modalités concernant l’entretien du bien loué.

Le choix entre un leasing immobilier et un prêt bancaire traditionnel se fait aussi en fonction des avantages fiscaux proposés par chaque solution. Pour être sûr que le leasing soit plus avantageux qu’un emprunt classique, il est nécessaire d’étudier la situation financière globale et notamment les charges fiscales qui vont impacter votre entreprise.

Lorsque vous optez pour le leasing immobilier, assurez-vous de choisir un prestataire fiable capable d’honorer ses engagements contractuels sur toute la durée locative prévue.

Les avantages et les inconvénients du leasing immobilier par rapport à l’achat immobilier

Le leasing immobilier présente des avantages non négligeables par rapport à l’achat immobilier. Il permet de sécuriser la trésorerie en évitant un investissement important au départ. Effectivement, le paiement du bien se fait sur plusieurs années ce qui donne plus de souplesse financière.

Les charges liées aux travaux et à l’entretien sont souvent incluses dans les mensualités locatives. Le leasing permet aussi de rester à jour avec la technologie car vous pouvez changer facilement de matériel ou renouveler votre équipement selon vos besoins.

Le leasing est une solution intéressante pour ceux qui souhaitent disposer rapidement d’un local professionnel tout en conservant leur capacité d’emprunt bancaire pour financer leurs autres projets.

Il y a aussi des inconvénients au leasing immobilier comme le coût total souvent plus élevé qu’un achat comptant ou à crédit classique sur le long terme. Il est donc recommandé de réaliser une analyse approfondie afin d’être certain que cette solution convient parfaitement aux objectifs visés.

Il faut aussi prendre en compte que lorsqu’on opte pour un contrat de leasing immobilier, on n’est pas propriétaire du bien loué. On reste locataire pendant toute la durée du contrat et cela peut limiter certaines libertés (réaménagement des lieux notamment). De même, si l’entreprise ne dispose pas d’une bonne assise financière, elle risque fortement sa solvabilité.